La Stérilisation

Si la première raison de stériliser semble évidente – empêcher la reproduction – elle présente aussi l'avantage de totalement supprimer les chaleurs chez la femelle. Les comportements sexuels vont également disparaître : agressivité, marquage urinaire, mais également des miaulements à répétition et des fugues. Elle est enfin un outil détourné dans la lutte contre les abandons.

Chez le Chat

Comme pour toute décision chirurgicale ou médicale, cette intervention présente des avantages et des inconvénients. Il faut donc mettre en balance les deux pour prendre une décision raisonnée.

Les Avantages

Chez la Femelle

D'abord d'un point de vue santé, il existe un risque de développer des tumeurs mammaires (ou utérines et ovariennes qui sont beaucoup moins fréquentes). L'imprégnation hormonale au cours des différents cycles de chaleur prédispose également à une infection de l'utérus (appelée pyomètre).

Une femelle en chaleur va aussi présenter des miaulement gutturaux intempestifs qui ont pour but d'attirer tous les mâles entiers du quartier dans votre jardin...

A noter qu'un couple de chats peut avoir 20 000 chatons en 4 ans! Donc si vous ne voulez pas gérer une portée, il faut stériliser.

Chez le Mâle

Un mâle entier a une forte tendance à se bagarrer avec les autres chats, impliquant une foule de risques : abcès aux points de morsures, transmission de maladie comme le FIV (SIDA du chat) ou le FelV (Leucose Féline) et courses poursuites pouvant devenir dangereuses en cas de routes, grillages... Un dernier inconvénient du chat non castré : le marquage urinaire. Pas dangereux pour la santé du chat, il reste particulièrement désagréable étant donné l'odeur de l'urine de chat !

Les Inconvénients

Le risque majeur de la stérilisation est l'obésité consécutive au changement hormonal. Et c’est important, car les chats souffrant d’obésité sont plus à risque de développer d’autres maladies comme un diabète sucré, des problèmes orthopédiques, des troubles de l’hémostase, des affection du tractus urinaire, une lipidose hépatique, une constipation ou encore des affections cutanées.

Chez le Chien

Les avantages et inconvénients se recoupent dans les deux espèces, notons toutefois quelques différences.

Les Avantages

Chez la Femelle

Le risque de développer un pyomètre ou des tumeurs (mammaire, utérine ou ovarienne) chez la chienne est plus important que chez la chatte. On sait par exemple qu'une opération avant les premières chaleurs entraine un risque minime de développer des tumeurs mammaires (environ 0,8%). Ce risque augmente à chaque cycle et après les quatrièmes chaleurs, le risque est le même qu'on opère ou non! 

Les chiennes peuvent également déclencher des lactations de pseudo-gestation, également appelées grossesses nerveuses. D'un point de vue physiologique, tout se passe comme si la femelle était gestante : l'utérus se prépare et le comportement change environ 2 mois après les chaleurs. La chienne devient plus câline, prépare son nid, couve ses jouets et peluches... Et finit par avoir du lait dans les mamelles, avec un risque de mammite (inflammation voire infection du tissu mammaire). De plus, une chienne qui déclenche une pseudo-gestation a de très forts risques d'en faire après toutes les chaleurs suivantes...

Chez le Mâle

Le principal intérêt sera comportemental (agressivité, fugue...), mais il faut se méfier du rôle de la testostérone qui n'est pas toujours fautive. 

Des tumeurs testiculaires existent mais sont majoritairement bénignes et ne nécessitent donc qu'une chirurgie au moment de leur détection. On retrouve également des hyperplasies bénignes de la prostate, pouvant entrainer une gêne à l'émission des urines et des hernies périnéales chez les chiens de petites races. 

Les Inconvénients

Comme chez le chat, le problème majeur est l'obésité, pouvant être à l'origine d'un grand nombre d'autres maladies. Une alimentation adaptée, une activité physique et une surveillance du poids sont donc importants pour conserver un bon état général.