La Leishmaniose

C'est une maladie provoquée par un parasite microscopique injecté dans l'organisme d'un animal sain. Il s'agit donc d'une maladie dite vectorielle, c'est-à-dire qu'elle est transmise par un moucheron (le Phlébotome). Elle touche principalement les chiens du pourtour méditerranéen. En France, ce sont donc principalement des régions du Sud de la France, en particulier la région PACA/Corse qui sont touchées par cette maladie. Enfin, la leishmaniose est une zoonose : elle est également transmissible à l'Homme.

Phlébotome
Leishmanies
cycle de vie.jpg

Epidémiologie

Le chien est la principale espèce touchée par la leishmaniose, mais on la retrouve également dans de nombreuses espèces de mammifères, comme le chat, le renard, le  loup… et de l'Homme!

Le Parasite

Leishmania infantum, parasite à l'origine de la leishmaniose en Europe pénètre l'organisme de l'hôte à l'occasion de la piqûre d'un  phlébotome. Les leishmanies ainsi transmises se multiplient dans l'organisme et peuvent se retrouver dans tous les organes de l'animal parasité : peau, ganglions lymphatiques, rate, foie, moelle osseuse, etc.

Cycle de vie du Parasite

La contamination se fait dans l’immense majorité des cas lors de la piqûre d'un phlébotome (la transmission pendant la gestation est peu fréquente). Les phlébotomes deviennent porteurs de leishmanies en se nourrissant sur un animal malade. Lorsqu'il pique  un animal sain, il lui injecte alors les leishmanies.

Répartition géographique

Elle est dépendante de la présence de phlébotomes dans l'environnement. Les phlébotomes sont largement répandus en région méditerranéenne, en Afrique et au Moyen-Orient. Présents dans tout le sud de la France, ils peuvent être parfois retrouvés au nord, et localement dans le sud de l’Allemagne ou le sud de la Suisse.

La Maladie

Le développement de la leishmaniose est très variable selon les individus :

  •  élimination naturelle du parasite

  • porteurs sains (sans exprimer aucun signe de maladie)

  • expression de la maladie à des degrés divers.

Symptômes

Quand ils apparaissent, les signes de leishmaniose peuvent survenir de 2 mois à 8 ans après la piqûre du phlébotome. Des lésions de peau, parfois discrètes, parfois spectaculaires, peuvent être accompagnées ou non d'atteintes des organes internes. Certains chiens ne souffriront donc que de quelques croûtes, d'autres d'ulcérations importantes et d'autres d'atteintes graves de l'organisme, avec amaigrissement, anémie, troubles oculaires, insuffisance rénale… La maladie évolue sur plusieurs mois ou plusieurs années.

Protéger son Chien

Limiter les contacts avec les phlébotomes
  • Appliquer régulièrement des produits répulsifs et/ou insecticides sur les chiens. Ils existent sous différentes formes : pipettes ou colliers. Ils sont à utiliser pendant toute la saison d'activité des phlébotomes, c'est-à-dire de mars à novembre.

  • Limiter la pénétration des phlébotomes à l'intérieur des habitations, en fermant les fenêtres la nuit ou en les dotant de moustiquaires, ou encore en plaçant un ventilateur dans les pièces de couchage.

La Vaccination

Un vaccin est disponible en France. Son protocole d'utilisation nécessite de tester l'animal avant la première injection afin de s'assurer qu'il n'est pas déjà porteur du parasite. S'il est négatif, il reçoit une injection par an. Attention, la vaccination réduit les risques de développer la leishmaniose, mais n'assure pas une protection à 100%. Il est nécessaire de prendre les mêmes précautions (insecticides, pas de promenades la nuit…) chez les animaux vaccinés que chez les non-vaccinés.

Article_Leishmaniose_-_4_chiens.jpg