La Leptospirose

C'est une maladie courante et grave qui touche principalement le chien et qui est due à une bactérie nommée Leptospira interrogans (ou leptospire). Elle peut être transmise à l’homme (on parle de zoonose).

Leptospira interrogans

adobestock_157020656.jpeg

Epidémiologie

Les rongeurs (les rats principalement mais aussi les ragondins par exemple) ou d’autres petits mammifères (comme les hérissons) peuvent être porteurs sains de cette bactérie. Ils sont donc infectés sans être malades et vont libérer la bactérie en grande quantité dans leurs urines. On retrouve donc des leptospires dans les eaux stagnantes et dans le sol. Le chien s’infecte de deux façons distinctes : par voie orale quand il boit et par voie transcutanée (à travers la peau) pendant les baignades.

Lorsque les conditions climatiques sont bonnes (environnement chaud et humide), les leptospires peuvent survivre plusieurs mois dans l’environnement extérieur. Les chiens de chasse ou les chiens vivant en milieu rural sont donc plus à risque et l’incidence (le nombre de cas) de la maladie est plus élevée à la fin de l’été et à l’automne.

Une fois ingérées, les leptospires entrent dans le sang et s’y multiplient rapidement. Elles peuvent alors rejoindre plusieurs organes, principalement les reins, le foie et la rate et plus rarement le système nerveux, les yeux, et le tractus génital. La période d’incubation, c'est-à-dire le temps entre la contamination et l'apparition des premiers symptômes est d’environ 7 jours.

La Maladie

Symptômes

La maladie peut se présenter sous plusieurs formes mais reste très grave. En effet, en l'absence de soins intensifs, la mort survient entre 2 et 15 jours.

La forme suraiguë de la maladie se caractérise par une hypothermie voire un coma mais peut aussi n'avoir aucun signe clinique

La forme la plus fréquente est l'atteinte dite ictéro-hémorragique qui survient lorsque le foie et les reins sont les principaux organes atteints. Le chien est fatigué, anorexique (il ne mange plus), et présente une fièvre (39,5-40°C ou plus), une diarrhée sanguinolente, un ictère (les muqueuses deviennent jaunes), des troubles de la coagulation sanguine et une insuffisance rénale aiguë. 

On peut aussi avoir une insuffisance rénale aiguë  lorsque les reins sont atteints en priorité. Le chien boit et urine beaucoup dans un premier temps, puis cesse d’uriner après quelques jours. 

Une gastro-entérite hémorragique peut apparaître, se traduisant par des vomissements avec du sang ainsi que du méléna (selles noires contenant du sang digéré).

Enfin, d’autres formes plus rares où le chien présente une uvéite, des signes nerveux, des difficultés respiratoires,…

Une hospitalisation est toujours nécessaire, mais la mortalité reste importante. Il est donc extrêmement important de protéger contre cette maladie.

Prévenir

La meilleure prévention contre la leptospirose est la vaccination. Elle ne prévient cependant pas à 100% le risque d’infection, et d’autres sérovars (variétés de leptospires) émergents peuvent notamment infecter un chien correctement vacciné. Une surveillance reste donc toujours indispensable.

La leptospirose peut être transmise du chien à l’homme par un contact avec des urines infectées ou du sang infecté. Il faut donc prendre des précautions d’hygiène en présence d’un chien atteint de leptospirose (gants, désinfection des surfaces avec de l’eau de Javel, éviter le contact avec les urines, éviter le contact avec le chien pour des personnes immunodéprimées ou de jeunes enfants,…) pour protéger les humains qui les entourent.

braque-allemand-fiche-race-chien-animaux-caractere-comportement-origine-poil-couleur-sante