La Dirofilariose

Elle est également appelée "maladie du ver du coeur" parce qu'elle est due à des vers (Dirofilaria immitis). Les adultes vivent dans les artères pulmonaires qui sont de grosses artères partant du cœur et même parfois dans la partie droite du coeur lui-même.

Il s'agit d'une maladie d'évolution lente mais grave, car elle peut être à l'origine d'une insuffisance cardiaque invalidante voire de la mort subite des animaux.

art82-cycle-dirofilariose-vers-coeur.jpg

Epidémiologie

Les espèces les plus souvent parasitées par Dirofilaria immitis sont les carnivores domestiques et sauvages (le chien, le chat et le furet, mais aussi le renard ou le loup).

Cycle de vie du Parasite

La transmission du ver parasite se fait par piqûre de moustique. Les larves ainsi injectées migrent vers les vaisseaux sanguins et arrivent adulte dans le coeur ou les artères pulmonaires. Ces adultes vont donner naissance à des larves (appelées microfilaires) et les libérer dans la circulation sanguines. Elles peuvent ainsi être ingérées par un autre moustique lorsqu'il pique pour se nourrir. Deux semaines plus tard, quand l'insecte piquera un nouvel animal, il sera alors susceptible de lui injecter le parasite et ainsi de le contaminer à son tour.

Répartition géographique

Sous nos latitudes, les régions où les risques sont les plus élevés sont celles du pourtour méditerranéen. La maladie est également très fréquente aux Antilles, en Guyane et à la Réunion.

Attention, il est tout à fait possible que des chiens et des chats se déplaçant dans les zones à risque (vacances...), soient contaminés et contribuent ensuite à l'extension de l'aire de répartition du parasite. De même, le réchauffement climatique, favorable au cycle de vie des moustiques, pourrait être un facteur d'extension des zones à risque.

La Maladie

Chez le Chien

Symptômes

Les premiers signes ne sont visibles que très longtemps après la contamination, plusieurs années pouvant être nécessaires. Il apparaît d'abord une toux, accompagnée de difficultés respiratoires plus ou moins marquées. Le chien s'affaiblit et peut faire des syncopes à l'exercice. Les signes d'insuffisance cardiaque droite sont tardifs, et il s'agit d'une ascite (liquide dans l'abdomen).

L'évolution de la maladie cardiaque peut amener à une aggravation de l'état clinique finissant par le décès du malade.  Cependant, la dirofilariose peut entrainer une mort subite. En effet, la présence des vers adultes dans le système sanguin peut en effet provoquer à tout moment la formation d'un caillot susceptible d'obstruer un vaisseau vital. Ce risque est particulièrement augmenté au moment de la mort des vers (ils survivent 5 à 7 ans chez le chien).

Prévenir

Certaines précautions sont à envisager pour protéger les chiens vivant ou voyageant dans une région à risque :

  • Limiter les piqûres de moustiques, grâce à des produits répulsifs spécifiques, en pipettes et en collier.

  • Donner un traitement médical préventif, qui détruit les larves avant qu'elles ne deviennent adultes (en pipette ou en comprimé).

Chez le Chat

Symptômes

Beaucoup moins fréquent que chez le chien, chez le chat, les parasites adultes présents dans l'appareil circulatoire sont peu nombreux (2 à 4), et beaucoup d'animaux ne présentent pas ou peu de signes cliniques. La guérison spontanée est possible, les vers parasites ne survivant pas plus de 2 ans.

Cependant, une évolution négative selon différentes formes est envisageable :

  • Pulmonaire (toux, difficultés respiratoires)

  • Mort subite par formation d'un caillot et obstruction d'un vaisseau vital

  • Évolution lente (plus rare) avec toux, diarrhée, vomissements et perte de poids.

La prévention repose sur les mêmes axes que chez le chien : prévenir les piqûres de moustiques et prévenir le développement des larves.

chien-chat-2_edited.jpg