Le houx

Info Intox

Le houx (Ilex aquifolium) appartient à la famille des Aquifoliacées. Il se présente sous forme d’arbuste ou d’arbre de 8 à 10 mètres de haut. C’est une plante commune en France, persistant, résistant, il supporte froid, embruns et pollution. Le houx est actuellement utilisé pour décorer les maisons au moment des fêtes de fin d’année.

Le chien est principalement concerné par l’intoxication par le houx, le chat et le cheval dans une moindre mesure.

33136-houx-commun-alaska-2.jpeg

Toxicité

Elle fait suite à l’ingestion de baies, les feuilles étant peu consommées à cause de leur saveur amère et de leur caractère piquant.

Les doses toxiques sont peu précises. Une vingtaine de baies pourraient tuer un chien de grande taille, mais les premiers symptômes peuvent apparaître après l’ingestion de deux baies seulement. Les feuilles renferment de l’ilicine, de l’ilixanthine et des tanins tandis que dans les baies se trouvent des substances émétiques et purgatives non-identifiées. La toxicité semble n’apparaître qu’après ingestion de baies et les premiers signes cliniques interviennent après quelques heures.

Symptomes

Les premiers signes cliniques qui apparaissent sont des symptômes digestifs avec en particulier des nausées voire des vomissements, une diarrhée violente et des douleurs abdominales.

Lorsque la dose ingérée est plus importante, on observe des symptômes neurologiques. Les animaux peuvent alors présenter de la somnolence, un abattement, une ataxie (trouble de la coordination), des convulsions, une torpeur voire un coma pouvant entraîner la mort.

ilex-5816730-1800x1200.jpg